Aller au menu Aller au contenu
Conception

AIP Primeca - Dauphiné Savoie
Conception

> Conception > Rétroconception

Rétroconception

La rétroconception est un processus qui permet d'obtenir un modèle numérique 3D à partir d'un objet Réel. Cette étape est nécessaire lorsque l'on souhaite travailler numériquement sur un objet existant sans en avoir le modèle numérique. Les étapes de la rétroconception passent par la numérisation de l'objet d'étude, c'est à dire la mesure précise et l'enregistrement des coordonnées d'un ensemble de points sur la surface de l'objet,  puis par d'éventuelles étapes de filtrage et de construction de surfaces interprétables par les logiciels de CAO habituels. La phase de numérisation peut être réalisée par plusieurs méthodes. L'AIP-DS dispose de plusieurs moyens d'acquisition numérique présentés ci-dessous. Une fois l'acquisition de points effectuée il faut, selon le travail à réaliser, générer un fichier numérique facettisé(généralement à base de triangles contigus, pour l'impression 3D ou une reproduction directe par usinage) ou bien reconstruire un modèle dans un logiciel de CAO (modification de la géométrie, travail des surfaces fonctionnelles).

Scanners 3D disponibles

L'AIP dispose de 2 scanners Artec EVA à lumière blanche, permettant de numériser des objets de dimension caractéristique comprise entre 10cm et 1m, avec une précision de quelques dixièmes de mm.

L'AIP dispose aussi d'un scanner Artec SPIDER, pour la numérisation d'objets de plus petit taille, 20mm à 500mm, avec une résolution de l'ordre de 0,1mm.
 
Enfin, nous avons acquis récemment un scanner Structure Sensor iSense (image ci-contre) très pratique, rapide et simple de mise en oeuvre, pour les applications dans lesquelles la précision n'est pas un critère prépondérant mais nécessitant de la portabilité et une numérisation rapide, par exemple pour les applications orthopédiques, ou la numérisation d'une pièce en architecture.

Nous disposons aussi de d'un scanner à lumière structurée HP 3D scan S3 associé à un plateau rotatif permettant la numérisation automatique sur 360° d'objets de 50 à 400mm, avec une résolution inférieure à 0,1mm pour les petits objets.

  HP 3D Automatic Turntable Pro

Exemple d'application

Un élève de Grenoble-INP, dans le cadre de son projet d'ingénierie, numérise la main d'une personne amputée des doigts, à l'aide d'un scanner Artec EVA.
 
 

Logiciel

L'AIP dispose de logiciels suivant :
Associé aux scanners Artec: Artec studio
Associé au scanner HP : HP 3D Scan 5

Par ailleurs, les traitements des nuages de points numérisés peuvent être effectués avec des logiciels tels que Magics, Meshmixer, Meshlab, et pour les phases de construction de formes nous disposons entre autres de SolidWorks ScanTo3D, Altair Evolve, Catia V5, Ansys SpaceClaim.



Localisation & Contact


Plateforme GINOVA

Contact: Alain Di-Donato
alain.di-donato@grenoble-inp.fr

Rédigé par Xavier Oster

mise à jour le 14 février 2018

COMMUNAUTÉ UNIVERSITÉ GRENOBLE ALPES