Aller au menu Aller au contenu
AIP - Primeca
Publié le 7 juin 2016
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentTélécharger au format PDFEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo
du 7 juin 2016 au 31 décembre 2017

Des thermoplastiques aux alliages métalliques à hautes performances, une révolution pour l'industrie du futur...

Fab add.jpg

Fab add.jpg

De l’impression 3D à la fabrication additive

L’impression 3D connaît depuis quelques années un engouement très marqué auprès des entreprises comme auprès du grand public. Les pièces réalisées aujourd’hui ne sont plus simplement des démonstrateurs ou des prototypes destinés à vérifier des spécifications géométriques ou ergonomiques, mais deviennent de véritables pièces fonctionnelles, pouvant s’insérer directement après finition au sein d’un mécanisme ou d’un ensemble plus complexe. On parle alors de fabrication additive.

La fabrication additive est une des activités phares du pôle AIP Priméca Dauphiné Savoie, qui met à disposition des étudiants, des enseignants, des chercheurs, mais aussi des projets industriels, différentes technologies permettant de réaliser des pièces en différents matériaux (résines, polymères, métaux, bois…), pouvant ainsi répondre à de très nombreuses applications. La maîtrise de ces différents procédés, et des nombreux paramètres de fabrication associés, a été acquise au fil des ans au sein du pôle AIP Priméca Dauphiné Savoie et de ses partenaires chercheurs et enseignants. Elle s’accompagne aussi d’un savoir-faire reconnu dans la conception de ce type de pièces, qui permet de tirer profit de ces technologies additives, tout en évitant certaines limites ou difficultés de fabrication. C’est cette expertise qui permet aujourd’hui de réaliser des pièces aux propriétés géométriques, physiques et mécaniques souhaitées, et de réellement parler de fabrication additive.

Un équipement phare : la machine EBM

Cette machine, acquise en 2012 au travers d’un partenariat AIP Priméca DS, labex CEMAM, Grenoble-INP, et région Rhône-Alpes, réalise des pièces métalliques par couches successives issues de la fusion d’un lit de poudre par un faisceau d’électron. Moins répandue que la fusion laser, cette technologie offre un certain nombre d’avantages que les divers travaux de recherche réalisés sur le site permettent d’exploiter avec une efficacité croissante. Ces recherches réalisées par les laboratoires G-SCOP et SIMAP profitent largement aux partenaires industriels impliqués dans les différents projets.


A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentTélécharger au format PDFEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

Rédigé par Franck Pourroy

mise à jour le 13 février 2017

COMMUNAUTÉ UNIVERSITÉ GRENOBLE ALPES
×
Afin d'améliorer la qualité de ce site et le service rendu à l'utilisateur, nous utilisons des cookies de mesure d’audience. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à cette fin. Pour en savoir plus